Publié le 10 Mai 2015

Il a fait beau, très beau, et même très chaud. Dès le départ vers 9h30, au sortir de Jurvielle (1273m), la vaillante petite troupe, trouve une belle piste avec une pente à sa mesure.

Nous partîmes 13, mais par un prompt renfort nous nous vîmes 14 en arrivant à bon port (bien entendu le port de Pinate 1992m) après avoir franchi des névés oh combien menaçants !!! Il ne restait plus qu’à gravir les derniers 100m, et vers 11h45 nous étions au sommet.

Auparavant nous étions passés à coté de la cabane des Conques (1620m).

Grace au renfort précité, nous n’étions pas 13 à table mais 14 si l’on admet que les représentants de la gent canine se tiennent aussi bien que de nombreux humains.

Au retour notre invité qui nous avait servi de guide à l’aller nous abandonna. (On pourra toujours discuter sur la délicatesse de son geste). Alors, l’aventure commença.

Nous effectuâmes une belle boucle par le soum de l’Aigle, descendîmes des crêtes pentues, passâmes devant la cabane de la Coume pour finir à travers la forêt sur un terrain raide mais moelleux. A 15h30 nous étions de retour à Jurvielle.

Splendide journée.

Gracias Ricardo.

Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m
Sommet de Pouy Louby 2091m

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 4 Mai 2015

En ce début mai ,9 explorateurs s'en vont cheminer sur le sentier des Orchidées .

Dès le début ,les fleurs sont au rendez-vous; l'orchis pourpre attire l'oeil, avec ses grappes de fleurs pourpres et mauves ,puis le curieux "muscaris à toupet"(lui n'est pas une orchidée !)


Attentive ,la troupe musarde de prairies humides en talus, de coteaux secs et pelés en bosquets , pour surprendre, puis photographier les nombreuses espèces présentes : l'Ophrys araignée, l'abeille , l'ophrys bécasse ,la mouche se feront ainsi tirer le portrait . La discrète "Homme Pendu " n'échappe pas à la vigilance de Jean-Pierre .! !Et combien d'autres encore, aussi curieuses par leurs formes leurs couleurs ,leur art du maquillage, inventant 1001 astuces ........pour se faire féconder !


Mais vous jugerez par vous -même la galerie -photo !


Une journée pleine de rencontres florales variées, de papillons ,d'insectes...et une chouette randonnée qui se terminera par la visite de l'église fortifiée de Simorre ......et par le pot de l'amitié.

Merci Monique

CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES
CHEMIN  DES  ORCHIDEES

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée

Repost0

Publié le 3 Mai 2015

Il était prévu dans le programme du club d’aller le dimanche 3 mai au lac de Campana.

Le départ de cette randonnée se trouve dans le col du Tourmalet à la côte 1290m. De là, on doit traverser un petit ruisseau qui s’appelle le Garet. Une passerelle est prévue à cet effet.

Las ! Tombant du haut des nues, la bourrasque était venue, la passerelle il n’y en avait plus !

Ne désirant pas connaître la même mésaventure que notre malheureux tonton Georges, nous n’insistâmes point, et courageusement changeâmes d’objectif.

Nous revenons bravement à Sainte Marie de Campan et décidons de gravir le Soum de Hailla.

Sous la direction de monsieur Hulot en grande forme, nous quittons Ste Marie à 8h30. Des sentiers assez raides nous mènent sur les crêtes proches du sommet. Un joli petit névé assez pentu et étroit donne un peu de piment à cette fin d’ascension. L’objectivité du récit impose de dire que d’excellentes marches y avaient été pratiquées, ainsi grâce à elles, nous pûmes gravir ce petit obstacle en restant tout de même très attentifs à bien placer solidement chaque pied dans les marches. Seul, monsieur Hulot, aussi à l’aise sur ce névé que sur son légendaire Solex batifolait autour de nous et nous encourageait.

Nous atteignons le sommet à 11h et entamons la descente par un autre itinéraire, nous pénétrons dans un sous bois un peu difficile à pénétrer par moment. Cependant la vaillante petite troupe en vient à bout, et, à 15h30, retrouve avec plaisir les voitures.

Très belle balade, excellent entrainement.

Merci Mon Oncle.

Simon de l’Abreuvoir.

Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m
Le Soum de Hailla  1889m

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 26 Avril 2015

9kms dén. 100m.

Au rendez-vous à 9h.au parking du lac de Puydarrieux, les « joyeux drilles » du club s’associaient à une famille de « hardis marcheurs locaux »

En tout une trentaine de personnes formait une intrépide colonne qui, sous la houlette de Jean-Louis arpenta le sentier du tour du lac

Entre éclats de rire et silence lors du jumelage d’oiseaux divers (grèbe, héron, foulque macroule etc.)la troupe avala rapidement les 9 kms de marche.

Arrivés au point de départ Jean-Louis et Maïté, nous réservèrent une agréable surprise

Sous un hangar à bûches, un apéritif dînatoire de « haute volée » nous avait été préparé ce fût dans une chaude ambiance que nous passâmes l’après midi pour fêter les »60 piges » de nôtre charmant guide bigourdan (eh oui !!)le béret identifie son porteur

Merci à Jean-Louis et Maïté pour cette magnifique journée !!!!!

Ricardo de la Fuenté

Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux
Tour du lac de Puydarrieux

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée

Repost0

Publié le 12 Avril 2015

Une solide équipe de 15 randonneurs motivés, profite de cette magnifique journée printanière pour fouler ces crêtes.

Nous partons de Saint Paul d’Oueil 1123m à 9h20 (la motivation ne s’est pas levée très tôt !). Nous prenons une piste, accompagnés par le gracieux chant des alouettes, nous arrivons à la cabane d’Artigue (1624m). Ensuite nous attaquons sans faiblir( notre motivation bien que tardive était bien réveillée) une pente herbeuse assez raide qui nous amène sur la crête 1830m.

Nous filons plein nord vers le soum d’Antenac . Nous l’atteignons vers midi.

Ce soum est un merveilleux belvédère, de la Bigorre à l’Ariège nous contemplons tous les grands sommets pyrénéens si magnifiques enneigés. C’est dans ce lieu privilégié que nous prenons notre repas.

Il faut repartir, nous reprenons la crête plein sud et la suivons, avec en prime quelques jolies glissades sur la neige, jusqu’au cap de la Coume de Mourdère, puis en direction des cabanes de Courrau.

La piste nous ramènera ensuite à Saint Paul d’Oueil où les voitures et les raquettes (que nous n’avions pas conviées à cette sortie) nous attendaient.

Très belle journée de remise en forme.

Merci Richard

Simon de l’Abreuvoir

Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes
Crêtes du Soum d’Antenac 1990m au Cap de la Coumes

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 6 Avril 2015

Annick a imaginé occuper ce lundi de Pâques, merveilleusement ensoleillé, en allant dire un petit bonjour au Pic du Midi. La meilleure solution lui parut de pénétrer dans ce massif par le val d’Arizes.

Dix autres randonneurs se joignirent à elle. Nous partons donc à 9 heures du parking situé sur la route du col du Tourmalet juste après Artigues à 1260m d’altitude.

Les raquettes sont sur le dos au départ. Nous allons trouver beaucoup de neige.

Nous arrivons aux cabanes de Tramazaygues (1400m), la neige est au rendez-vous mais la nuit ayant été bien fraiche cette neige porte bien. Les raquettes restent sur le dos.

A 11 heures nous arrivons à la cabane d’Arizes (1740m).

Ce vallon paré de son manteau de neige est magnifique, et le Pic du Midi qui nous domine est majestueux.

Le lac d’Arizes est 300m au-dessus de nous, allons le voir !

Délestés de nos sacs à dos et de nos raquettes, la neige étant toujours suffisamment dure, nous repartons.

Après ¾ d’heures de montée, nous nous avisons que ce lac, glacé, recouvert de neige, sera invisible. Ayant considéré que nous avons suffisamment monté, nous faisons demi tour et revenons à la cabane.

Notre repas de régime habituel fût agrémenté par un joli spectacle : des randonneurs à ski dévalaient les pentes raides d’un couloir descendant du Pic du Midi. Ce ballet de skieurs était du plus bel effet.

Ensuite, retour sans histoire. Les raquettes toujours sur le dos, nous ne les aurons pas trop usées.

Petite halte à Campan,Annie, bonne copine avait eu la gentillesse de nous préparer des crêpes, merci pour elle et merci Annick.

Simon de l’Abreuvoir

Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes
Le Val d’Arizes

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 29 Mars 2015

La balade était sympa jusqu'à la cabane du Dr PIC, beau temps, petite remise en jambes

Merci Alain

BAREILLES
BAREILLES
BAREILLES
BAREILLES
BAREILLES
BAREILLES
BAREILLES

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 15 Mars 2015

Avec une météo pas très optimiste, nous partons du beau village de Lançon vers le Cap de Tech

Départ 9h au clocher de Lançon 1100m.

Une neige poudreuse et abondante nous fait apprécier les raquettes dans un cheminement magnifique en forêt de Lançon puis de Gouaux vers le Cap de Boupillac (1659m.) puis le Cap de Tech (1678m.) ou nous cassons la croûte vers 12h30

Redescente par le même chemin des six participants à 15h au clocher, ou nous attendait un jus de pomme succulent

Tempo bien réglé puisque après une journée de (pâle) soleil une fine neige nous accueille aux voitures

Belle balade

Merci Jean-Louis

Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.
Cap de Tech 1678 m.

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 8 Mars 2015

Le dimanche 8 mars 2015 se trouvait être la journée de la femme, 15 randonneurs vont donc la fêter en foulant le Pla d’Arsoué.

Départ à 10h de l’église d’Azet, direction le pla d’Arsoué et sa fameuse cascade laquelle en cas de froid intense, est prise par le gel offrant un magnifique spectacle aux randonneurs. Hélas ce n’était pas le cas en cette période de redoux très net. Une avalanche malencontreuse l’avait fortement agressée cette belle cascade était aux abonnés absents.

Nous cachons notre dépit en piétinant les restes de cette avalanche et reprenons le cours de notre circuit.

Repas (frugal comme il se doit) en l’honneur de nos randonneuses et retour à Azet, avec en dessert, une jolie montée finale de 100m.

Les pics : Lustou, Sarrouyes et Berdalade ont surveillé avec bienveillance notre collation de l’amitié.

Entre 4 et 5 heures de marche avec ou sans les raquettes, suivant les endroits.

Comme toujours magnifique balade.

Merci Roger.

Simon de l’Abreuvoir.

Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m
Pla d’Arsoué  1100m

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 22 Février 2015

Dénivelée 600m, 5h de marche.

Douze randonneurs, (parité totalement respectée) entament une randonnée facile. Départ : 9h.

La météo ne s’est pas trompée : temps couvert le matin qui s’améliore dans l’après-midi.

Cependant, la pluie de la nuit a laissé sa marque, et les sentiers sont très boueux.

C’est pour éviter cette boue que la souris du plateau (variété locale très appréciée) a voulu couper, pour ce faire elle devait traverser une barrière faite de fils de fer barbelé. Las, elle s’y accrocha et se trouva totalement suspendue par sa guêtre à cette maudite barrière, incapable de se libérer seule.

Le vautour qui assistait à la scène (comme toujours : CF Lucky Luke) commençait à bien saliver.

C’était compter sans l’héroïsme, la dextérité et le bon vouloir de Yannick qui au péril de l’intégrité de ses doigts, finit par décrocher la guêtre de cette souris. Imaginez la déception du vautour !

Cela n’a pas altéré l’ardeur de la petite troupe qui arrive à Cap Soulagnets à 10h30. Le repas est prévu en cet endroit, mais il est bien trop tôt et notre chef décide donc d’allonger la balade par un petit circuit. Une jolie montée, une crête et un peu de neige ont agrémenté la fin de la mâtinée.

De retour à la cabane du Cap de Soulagnets, nous faisons honneur à notre repas toujours aussi frugal.

Après avoir admiré le panorama de ce cap nous reprîmes la direction de Bourg de Bigorre, le soleil nous accompagnait.

Très bonne journée, très bonne ambiance.

Merci Richard.

Simon de l’abreuvoir.

Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots
Bourg de Bigorre – Escots

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée

Repost0