Publié le 15 Mai 2016

~~Il y a plusieurs millénaires que les plus grands philosophes, de Platon à Francis Blanche en passant par Paul Ricard, ont théorisé que les mêmes causes reproduisent toujours les mêmes effets. Cela s’appelle le déterminisme. Notre esprit critique nous a poussés à vérifier ce théorème. Quels sont les faits ? En ce dimanche de la Pentecôte, le temps est très mauvais. Notre chef qui n’est pas celui de la rando du 24 avril (nous en possédons beaucoup), décide de passer en Espagne en appliquant l’adage suivant : mauvais temps en deçà des Pyrénées beau temps au-delàs. Et ça marche !! Passé de tunnel, le soleil nous sourit. Alors, ne changeons rien, continuons d’obéir à cette loi millénaire et ainsi, nous allons à Bielsa, empruntons à nouveau le sentier qui doit nous amener vers Tella en longeant le canal

. Pourquoi cette fidélité rigide au déterminisme ?

Serait-ce du fondamentalisme ? Certes non !

Tout simplement parce qu’une majorité des membres de ce groupe d’aujourd’hui, n’a pu participer à la sortie du 24 avril (qui emprunta cet itinéraire). Ceux qui l’avaient déjà fait l’avaient apprécié et acceptaient volontiers d’y revenir.

En effet, les fleurs et les points de vue, sont toujours là. Le repas de midi sur un site bien dégagé ainsi que le pot de l’amitié chez Luis, au retour, sont toujours de très bon moments. D’accord nous n’allons pas y retourner forcément dans 3 semaines. Mais nous avons passé une très belle journée

. Merci Alain.

Simon de l’Abreuvoir.

Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)
Camino del Cinta (bis)

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 8 Mai 2016

~~Si l’on consulte la carte IGN au 1/25000, on reste légèrement perplexe sur l’itinéraire à prendre. En effet une fois passé le col d’Ansan, aucun sentier n’est marqué et les lignes de niveau de la carte sont singulièrement rapprochées dans cette région. Allons voir sur place. C’est ce que font 15 randonneurs intrépides ou inconscients ou qui, tout simplement, ne se sont pas inquiétés de ce genre de contingence et qui en toute logique ont confiance en leur chef. Nous quittons les voitures 2 ou 300m après avoir passé le col de Spandelles (venant d’Argelès). Ceci nous permet de nous diriger directement vers le col d’Ansan évitant ainsi un petit bois et une légère descente (qui deviendra au retour une légère montée superflue). Pas d’hypocrisie, le ton est donné, la pente est rude ! Après le col, un panneau nous indique la direction du Pic de l’Estibète. Un sentier nous fait monter en écharpe le long de ce terrain pentu et après 1h30 nous arrivons sur la crête entre le pic d’Arrouy et le Pic d’Estibète. Il n’est plus bien difficile de l’atteindre. Nous ne nous attardons pas sur ce Pic. Cependant nous pouvons admirer un paysage fabuleux, bien que coté montagne, des nuages nous cachent les hauts sommets. Nous redescendons et en suivant la crête, allons nous diriger vers le soum de Granquet. Tiens, nous retrouvons quelques resquilleurs qui ne nous ont pas suivis jusqu’au sommet, quelle mentalité !! Nous cheminons sur cette crête, quelque fois facile et quelque fois plus délicate, et arrivons au bout d’une heure au soum de Granquet. Le panorama est toujours aussi grandiose, et en remarquant le pic d’Estibète, nous apprécions l’itinéraire accomplis. Nous entamons tout de suite la descente qui est d’abord assez raide et technique. Ensuite sur un étroit replat, toujours sur la crête, vaguement à l’abri du vent, (eh oui, il y a un vent qui n’est pas bien chaud, la crème solaire est superflue) nous trouvons assez de place pour déguster notre repas montagnard. Nous ne nous attardons pas. Dès la dernière goutte de café avalée nous reprenons la descente, un peu moins délicate. Arrivés à un col nous quittons la crête et un sentier nous conduit au col d’Ansan et de là, directement aux voitures. Très belle randonnée, un peu raide, un peu délicate par moments (c’est ça la montagne), panorama magnifique. Merci Alain. Simon de l’Abreuvoir

Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m
Pic de l’Esbitète 1851m et soum de Granquet 1881m

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 1 Mai 2016

A défaut de partir à la recherche du muguet, nous sommes partis sur les pentes de la Peyre par un super temps hivernal

Après le sommet, Jean-Pierre nous a gratifié d’une variante par le cirque de Grézioles et son petit lac

A cet endroit bucolique, nous avons posé nos sacs pour une collation bien méritée. La fin de la boucle s’est située au col de Couret et, quelques mètres sur la route, nous ont permis de retrouver les automobiles ……

Pour fêter cette superbe balade, le pot de l’amitié chez Gabrielle nous a revigorés

Merci à Jean-Pierre pour cette agréable journée

Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)
Soum  de  la  Peyre (1821m.)

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 24 Avril 2016

Le temps est humide et les nuages menaçants quand nous sommes arrivés au point de rassemblement à 8h30.
Notre guide nous propose alors de passer le tunnel de Bielsa ; la météo annonce du soleil.
Cette décision de randonner avec une belle lumière et un peu de chaleur rend tout le groupe heureux.
Au parking de Bielsa, nous prenons le sentier qui rejoint celui du Camino de la Cinca en direction de Tella.
Bien que, sur quelques longueurs nous cheminons sur le canal, le sentier est très agréable, fleuri et ensoleillé .Il nous offre de magnifiques points de vue sur la vallée de Bielsa et ses sommets, la vallée de la Cinca, le massif du Cotiella...
Notre randonnée se termine à Salinas où nous attend une voiture garée le matin!
Et nôtre journée se finit chez Luis pour le pot de l'amitié.
Merci Jeannot

Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca
Camino  del  canal  del  Cinca

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée

Repost0

Publié le 17 Avril 2016

"La moue un peu dubitative devant le brouillard qui cachait le Bassia , 11 randonneurs partent du Pla de Moula pour rejoindre le col et la cabane de l'Oueil Lusent.Pour cela, ils ont traversé successivement le Col des Ares, le Col des Estrets et longé la Crête de Sarramère et ...toujours sous le brouillard.

Dans la cabane, ouf, quelques braises du matin vite ravivées nous réchauffent!

Et voilà que bien au chaud, nous prenons le temps de boire l'apéro, et pour finir de déguster les desserts à profusion sur la table...

Vous l'aurez compris, la pause a été bien plus longue que d' habitude .Les conversations fusent des quatre coins de la table ... ponctuées par les "chéri -chérie" de nos amis Yannick et Thérèse! ...ceci dit qui nous ont bien faite rire .

La descente se fait par le Col de Couradat, cette fois éclairée par un soleil bien timide.

C'est à Lou Mountagnou à Esparros que nous finissons notre balade.

Merci Alain pour cette journée bien fraternelle".

LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS
LE  PACTE  DES  LOUPS

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 10 Avril 2016

Nous ne sommes pas moins de 14 à emprunter la piste qui, du bout de la route du Chiroulet, nous conduira aux granges de la Lit.

La troupe est confiante, 500m de dénivelée, voila qui n’est pas bien méchant. Mais si l’on observe le groupe de plus près, on s’aperçoit aisément que l’équipement de chacun diffère. Certains portent leurs raquettes, d’autres non.

Quoiqu’il en soit nous nous élevons allègrement sur cette belle piste et vers 11h45 (nous sommes partis vers 10h) atteignons les granges de la Lit. Ce sont 4 ou 5 jolies cabanes groupées dans une clairière. Elles passent leurs journées à contempler la ligne de crête qui va du pic du Midi au pic Merlheu. Sort très enviable !!

Pour certains d’entre nous, le but de la sortie est atteint. Mais pour d’autres, en général comme par hasard, ceux qui avaient leurs raquettes sur le dos, la randonnée est un peu trop courte, ils vont continuer de monter encore une demi-heure en direction d’une cascade. A ce niveau ils font demi-tour et redescendent vers les granges. Les raquettes n’auront pas quitté leur dos !

Ceux qui sont restés aux granges ont attendu stoïquement leurs petits camarades avant de manger, et ainsi, c’est la troupe au complet qui dégustera l’habituel repas montagnard.

Descente sans problème.

Très jolie petite balade.

Merci Annick

Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m
Les Granges de la Lit 1500m

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 3 Avril 2016

Partis du village de Bareilles 12 raquetteurs se sont dirigés vers le lac de Bordères (650m. de dénivelé)

Les raquettes ont été chaussées à mi-chemin et elles nous ont permis d’atteindre le lac à midi où nous avons, avec plaisir, casser la croûte

La descente a été facile pour tous et à 16h. nous étions au café du centre

Merci ALAIN

Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères
Lac de Bordères

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 27 Mars 2016

En ce jour de Pâques la petite troupe n’est pas nombreuse, grippes, obligations familiales, météo incertaine, changement d’heure etc, beaucoup de facteurs se conjuguaient pour contrarier nos projets.

Cependant tout ceci n’a pas réussi à nous décourager d’autant que la météo franchement détestable au lever du jour est devenue de plus en plus clémente.

Nous partons d’Ouzous, 573m, joli petit village au sud de Lourdes, et nous dirigeons vers le Pic de Pibeste. L’itinéraire est bien balisé, le sentier est très agréable. Une table d’orientation placée à mi-chemin, nous permet de rêver sur de futures randonnées, elle nous indique le Mont Perdu, Le Piméné, le pic d’Ardiden. Les pics de Caballiros et de Viscos que nous visitons de temps en temps nous font des clins-d’œil.

Continuons notre randonnée sur ce bon sentier, et à midi (comme par hasard) nous arrivons à la cabane d’Ayzi, très coquette très accueillante. Bien sûr nous aurions pu continuer une demi-heure de plus et arriver au pic de Pibeste, mais l’endroit où nous étions était vraiment charmant et nous décidâmes d’y déguster notre agneau pascal (terme imagé pour évoquer notre frugal repas montagnard).

Retour sans encombre.

Jolie petite balade, pleins de projets futurs en tête.

Simon de l’Abreuvoir.

Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m
Cabane d’Ayzi  1214m

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0

Publié le 20 Mars 2016

L'opération ne se présentait pas sous les meilleurs hospices car le ciel était chargé, la météo peu engageante mais le moral des huit participants était au beau fixe.

La suite leur donna raison car le soleil nous attendait à notre arrivée au Peyras et nous accompagna durant toute la montée dans une neige de bon aloi.

Après un casse croûte bien mérité les vaillants du jour poussés par le nuage regagnèrent le point de départ qui nous attendait... SOUS LE SOLEIL !

Merci à tous pour votre compagnie et votre bonne humeur .

Merci Pierre

LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE
LYSET  DE  HOUNT  BLANQUE

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0

Publié le 13 Mars 2016

Aujourd'hui c'est d'Ardengost que 17 raquetteuses et raquetteurs démarrent; raquettes sur le dos et bien emmitouflés! la couche de neige bien poudreuse devient de plus en plus épaisse dans la forêt, et c'est raquettes aux pieds et sous un beau soleil que nous achevons de grimper les 650 m de dénivelé qui nous amène aux 3 cabanes de Jézeau. Nous nous arrêtons pour manger le long de leurs murailles pour profiter du soleil.

Avant de redescendre, il nous faut gravir un petit col, et là, sous un ciel légèrement voilé, au loin, en face de nous ...le Pic du Midi, l'Arbizon, le Néouvielle...

ET !!! puis, la descente ...à travers des clairières ...aucun souci, la neige est bonne... et à nouveau sur un sentier de forêt que cette fois-ci, seuls quelques uns ont réussi à emprunter.

Pour les autres,... c'est slalom entre les arbres, accrobranche et luge obligatoires!

Nous avons passé une bonne journée.

Merci Richard.

Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau
Granges  de  Jézeau

Voir les commentaires

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost0