PIC DE LA MUNIA

Publié le 28 Août 2012

Pic de la Munia     

Altitude: 3133 m

 

 

Samedi 18 août à18h la vaillante petite troupe est rassemblée au camping de Bielsa.Bonne soirée et pique nique avant une nuit sous la tente ou en voiture sans trop de nuisances sonores ou moustiqueuses.


Dimanche 19 août 5h réveil plus ou moins pénible,la vaillante petite troupe s'ébroue,déjeune et prend la route vers Chisagues.La route devient piste puis la piste devient fondrière.Qu'importe nous passons dans la bonne humeur!
7h15 la vaillante petite troupe attaque le chemin,parvient en1h45 au collado de las puertas,longe les lacs de la Munia et atteind le col du même nom,ouf!
La crête,le pas du chat maintenant équipé d'un bout de corde et de deux points d'assurance (tant qu'à y être!) puis le sommet à 12h . Le casse croûte est bienvenu.
12h45 attaque du retour,crête, pas du chat, virage à gauche et descente par le pierrier direction sud-ouest vers les lacs
Une chute sans gravité nous rendra prudent pour la fin de la course.
17h les voitures sont toujours là , la vaillante petite troupe exulte et finit par se jeter dans le ruisseau.
Repiste,reroute et station obligatoire chez Luis afin de recharger les batteries. La vaillante petite troupe retourne dans ses pénates, fatiguée mais contente.
Nous recommencerons un jour prochain dans un autre site.

 

 

007

 

  Lacs de la Munia

 011

 

 

 014

 

 

 021

Col de la Munia

 085

 

 037

 

    Pas du Chat

     41R

 

 Vues de la crête   

 048

 

 

 049

 

 055

 

Ascension sur la crête 

 

 056

 

Pierre et Martianne

      058

 

  078

 

  Pierre en poste d'observation pour le retour

 88 couleurs

 

Les lacs de la Munia

  090

 

 

 101

 

 

le 20/08/2012

Commentaires: Pierre

Photos: Josy

 

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost 0
Commenter cet article

Gilbert 29/08/2012 14:11

Merci de nous faire partager vos balades.
Je m'étais promené de ce côté le 25 juillet 2005...avec Monique Pimpernelle depuis le cirque de Troumouse et ses deux soeurs. Comme cette jeune femme semblait douter de mes capacités sportives
j'avais pris un certain plaisir à l'abandonner sur le chemin du retour et d'arriver au camp de base un bonne demi-heurs avant elle !
Depuis , comme les glaciers, mes cartilages ont un peu fondu... et j'en suis réduit aux côteaux du Gers mais je ne désespère pas de vous retrouver pour une échappée belle.

alain 28/08/2012 23:02

superbes photos! la chute sans gravité apprécie!!!!