Sommet de la Peyre 1821m

Publié le 15 Mars 2021

Pour dimanche, la météo est maussade. Par contre le soleil nous est promis pour  samedi.

 Jean-Pierre nous convie donc à le retrouver au col de Couret (1192m). On y accède par la vallée de Lespone.

Nous partons vers 9h15, équipés de vêtements chauds,  car malgré le soleil, il fait frisquet !! Ce n’est pas bien grave, nous sommes sur un sentier dont la pente est assez soutenue, juste ce qu’il faut pour nous réchauffer. De surcroit,  ce sentier non caillouteux et évoluant dans un agréable sous-bois est fort sympathique. Nous montons assez vite, passons le Bousquet de la Glère  et laissant une sente  sur notre droite nous prenons celle de gauche et arrivons  à la légendaire croix de Beliou (1550m).

Cette croix marque l’emplacement du tombeau de Millaris, vieux pâtre qui élevait ses troupeaux sur la montagne d’Arizes à coté de Bagnères de Bigorre. La légende veut que :

-Un des ses fils  s’est trompé de direction en envoyant une boule de neige (déjà le laxisme dans l’éducation !) qui au lieu de partir vers la haute montagne, chût dans la vallée. Depuis, il y neige régulièrement l’hiver !!

 Une des ses vaches émigrant vers Bagnères, y découvre des sources d’eau chaudes, faisant ainsi la prospérité de la ville.

 Cette tombe  est très modestement matérialisée par un tas de cailloux, une pierre et une très rustique croix faite de 2 bâtons perpendiculaires l’un à l’autre.

 

Nous montions nord- nord-est, à présent nous obliquons à droite et partons vers l’ouest.  Une pente encore bien soutenue nous hisse vers 1700m, nous sommes proches de la crête de Culentous. Pour y accéder il faut traverser quelques petits névés, pas méchants, sauf que la température ambiante associée à une légère bise, fait que malgré le soleil ils sont encore un peu durs.

Nous accédons à cette crête, elle est belle, elle est large, de plus le vent a soufflé et fait disparaitre toute la neige. Une belle corniche côté sud en est la preuve. Bon, il vaudra mieux de ne pas se trouver dessous (où serpentent des sentiers)  lorsqu’elle s’effondrera.

Nous arrivons au sommet de la Peyre (1821m)

Initialement il était prévu de faire un circuit passant par le col de Culentous et redescendre par la cabane de Coumets. Mais nous ne connaissons pas l’état de cette descente plein nord.

Il va bientôt être midi, il est décidé que nous prendrons notre repas sur ce large sommet de la Peyre. Nous y jouissons d’un splendide paysage. Nous retournerons ensuite sur nos pas.

Le repas sera rapide, la petite bise déjà évoquée, associée à de fâcheux nuages qui par moment voilent le soleil, ne nous incite pas a séjourner très longtemps. Le signal du départ est donné à 12h30, nous reprenons au début notre itinéraire de l’aller, puis, laissant à droite le sentier de la croix de Béliou, prenons un sentier à gauche qui nous fait éviter les névés de l’aller.

Malgré tout, le chef ne peut résister au plaisir de nous faire traverser un peu plus bas une plaque de neige, où chacun pût démontrer sa technique de descente en névés.

Nous retrouvons le Bousquet de la Glère puis le col du Couret un peu après 15 h.

Très belle balade, à refaire.  Merci-Jean-Pierre

Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m
Sommet de la Peyre 1821m

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article