Le Mondoto

Publié le 15 Septembre 2020

Que ce fut beau !

Alain nous convie en ce chaud dimanche de septembre, à aller admirer la région du Cañion de Añisclo.  Son choix se porte sur l’ascension facile du Mondoto.

Nous partons tôt car il y a de la route à faire. Après avoir franchi le tunnel d’Aragnouet, nous nous dirigeons vers Ainsa et, arrivés à Escalona, nous tournons à droite. Nous devons atteindre le village de Nerin situé à vol d’oiseau à 15km au nord ouest d’Escalona.  Nous choisissons d’emprunter  une petite route qui va  en fond de vallée longer le rio Bellos traversant ainsi le défilé de Las Cambras.  Elle a été taillée dans les falaises qui souvent la surplombent  de plusieurs centaines de mètres.  Elle-même surplombe le rio d’une belle hauteur. Elle est très étroite, mais heureusement à sens unique. C’est très beau mais un peu impressionnant. Au bout de 8 km nous arrivons à Ermita San Urbez, Nérin n’est plus très loin. Après Nérin nous allons par une belle piste jusqu’à l’ermitage de Santa Maria 1360m, notre point de départ.

L’itinéraire du Mondoto est évident. Un sentier légèrement caillouteux, quelques passages sur de larges dalles et nous sommes au col de la Balsa 1800m. Ensuite, un sol herbeux au milieu de quelques lapiaz nous conduit au sommet à 1959m. Après ce col au fur et à mesure que nous nous élevons, si nous regardons vers le nord,  le panorama s’élargit ; ceci commence par les Très Maria puis tout le massif du mont Perdu apparait, ainsi que les Sestrales toutes proches.  Arrivés au sommet on ne sait plus où porter notre admiration. Nous sommes au bord du Cañon de Niscle, et donc au bord d’un vide de 900m. Assez impressionnant.  Faisons un petit demi-tour et nous voyons au sud, à 6km, le Pic de Bramapan (visité il y a 3 semaines) qui malgré sa petite taille, s’élève comme une pyramide bien aigue. Par contre, aujourd’hui, le sommet du Mondoto  est un assez vaste plateau, nous pouvons nous y installer confortablement

Après le délice des yeux, arrive celui des papilles. Un anniversaire à fêter, celui du chef, il avait vraiment bien choisi son lieu pour un tel évènement !

Un dernier regard circulaire sur le panorama et, vers 13h30, nous quittons ces lieux et retournons vers les voitures. Comme toujours lorsque le terrain est facile, chacun descend à sa vitesse, les heures d’arrivée ne sont pas les mêmes, mais tout le monde est en bas à 15h.

Sur la route, au niveau de Cruce de la Tella, nous tournons à droite vers Buerba. Une belle montée attends les voitures mais à notre gauche un magnifique paysage charme les passagers, nous dominons le cañion de Niscle. Un étroit parking permet aux conducteurs d’admirer eux aussi ce splendide site, l’un des  plus beau des Pyrénées.

Nous arrivons à Escalona qui nous attend avec ses terrasses ombragées et ses boissons bien fraîches.

Ensuite, nous regagnons nos pénates.

Beaucoup d’entre nous connaissaient cette région, d’autres l’on découverte, mais tous, nous te remercions Alain, de nous avoir conduits dans un si bel endroit.

S de l'abreuvoir

Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto
Le Mondoto

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article