Tozal del Bramapän 1546m

Publié le 25 Août 2020

Sortant des sentiers battus, Jean-Pierre nous propose une sortie en Aragon : le pic de Bramapan puis revenir par la Faja Sardinera de Buerba. Le temps médiocre qui sévit sur les Pyrénées coté nord, ne fait qu’encourager ce choix. Nous sommes 23 à le suivre.

Nous partons tôt, la route est longue. A Escalona nous tournons  à droite et nous arrêtons un peu avant Buerba.

Il est 9h, la randonnée commence. Après un court passage  sur des rochers, nous empruntons un sentier bien marqué au milieu d’une végétation  assez dense. La pente est tout de suite assez forte mais nous évoluons bien. En moins d’une heure nous atteignons le Tozal del Paco 1346m. Une légère descente et nous remontons vers le Bramapan. Le sentier toujours réel est un peu moins marqué. Il serpente au milieu de cette intense végétation, il est de plus en plus pierreux. Ceux qui ont un peu arpenté les montagnes Corses lui trouvent de grandes similitudes, même végétation, même sentier pentu et rocailleux et aussi mêmes senteurs méditerranéennes, beau dépaysement. Ayant évolué plein Est nous arrivons sur la crête qui va nous conduire au sommet. Elle passe par des endroits très vaguement aériens, il faut parfois s’aider de ses mains, être attentif, mais elle est praticable. Nous sommes au sommet vers 11h.

Le panorama offert est grandiose, en tout premier lieu, la Pena Montanessa, le Castillo Mayor, les Sestrales, pour ne citer que les plus proches avec les Pyrénées au nord et le lac de d’Ainsa au sud.

Ensuite nous devons aller plein Sud, mais il n’y a plus de sentier bien défini et nous évoluons en cherchant les passages les plus aisés. Le GPS du chef, si précieux habituellement n’est pas toujours sur de lui. Nous contournons une pointe à 1497m, puis après une descente arrivons au Collata del Lobo  très hospitalier ; comme il est 12h30, il nous servira de lieu de pique nique.

Nous fêtons  l’anniversaire d’une compagne et faisons un très sympathique repas.

Nous repartons vers 13h30 et pendant 3 heures nous marchons en prenant par moments quelques sentiers sans véritable issue,  nous cherchons à nous approcher du village de Gallisué, il existe en principe un itinéraire,  nous ne le trouvons pas. Comme nous allons toujours plein sud, nous finissons par atteindre la route de Buerba. Le projet de parcourir la Faja Sardinera est abandonné, il est 16h30, et les organismes ont été suffisamment mis à l’épreuve, tout au moins chez certains.

Nos voitures sont à 3 km de là. Les conducteurs vont aller les chercher tandis qu’une partie du groupe ayant trouvé des portions ombragées va attendre tranquillement le retour de leurs serviables camarades.

Des boissons bien méritées à Escalona, et vers 19h nous reprîmes le chemin du retour en retrouvant coté français les nuages que nous avions laissés ce matin.

 Tu nous as fait faire une belle découverte ;  et,  malgré les approximations des cartes et de ton GPS, malgré l’âpreté  par moments du terrain, tu ne nous as pas égarés et tu as ramené tout le monde.

Bravo et merci Jean-Pierre

Simon de l'abreuvoir

Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m
Tozal  del  Bramapän  1546m

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article