Lac Vert et le Lac Bleu

Publié le 20 Août 2019

Le lac Vert

Joli programme pour ce dimanche 18 août, Richard nous convie à une promenade sur des lacs. Il conduit  12 randonneurs qui  démarrent de la vallée du Lys un peu avant 8 heures. Deux lacs sont prévus, le lac Vert et le lac Bleu.

Une partie des membres du groupe ayant anticipé le fait que l’ascension au lac Vert suffirait à remplir leur journée, laissa filer dès le départ les plus courageux qui désiraient aller au lac Bleu et faire les 250m supplémentaires. C’est donc sur un rythme tranquille que nous montâmes sur ce sentier déjà foulé précédemment qui mène au col de la Pinata.

Arrivés au niveau  de la cabane de la Coume vers 1700m, nous crûmes découvrir le départ du sentier du mail d’Escargot que nous n’avions pas trouvé il y a quelques semaines. C’est à vérifier. Ensuite à 1928m laissant à notre gauche le sentier qui monte au col, nous avons suivi celui des lacs. Nous trouvons d’abord le lac de Graouès, la cabane du berger et,  vers 11h30, sommes arrivés au lac Vert, pas si vert que ça mais toujours aussi beau.

Nous y retrouvons 3 de nos compagnons qui,  attirés par la beauté du site ont désiré y rester et nous ont attendus. Nous avons philosophé sur l’itinéraire qui relie les 2 lacs. Assez rapidement vers midi nous vîmes nos 5 autres compagnons descendre du lac Bleu.

Ayant trouvé un petit bosquet, nous eûmes le loisir de manger à l’ombre.

Le retour s’effectua sans problèmes, nous étions  vers 16h sur le parking où nous retrouvâmes nos voitures et surtout la charmante buvette avec ses boissons bien fraiches.

On ne se lasse pas de retourner dans cette vallée du Lys.

Simon de l’Abreuvoir

 

Le Lac Bleu.

 

  Le but ultime de la sortie du jour étant le Lac bleu, nous sommes cinq à poursuivre la course jusque là.  Du petit col dominant le Lac Vert à 2028m nous empruntons vers 10h30 un petit sentier se dirigeant vers le Sud. Il serpente pas-mal et s'élève rapidement le long de la paroi rocheuse qui surplombe la rive Est du Lac .

  Très vite nous abordons une dalle rocheuse presque verticale mais fort opportunément équipée de barres de fer facilitant grandement la progression.

  Peu de temps après nous escaladons une cheminée sans trop de difficulté mais néanmoins avec beaucoup d'attention.

  La suite consiste à suivre le petit sentier toujours bien raide à travers éboulis et zones herbeuses fort appréciées par quelques chèvres et brebis.

Le bord du balcon abritant le Lac bleu est atteint en trois-quarts d'heure à 2273m, découvrant une vue grandiose sur un gigantesque amphithéâtre aux gradins parcourus par une multitude de cascades chutant vers le lac. Le niveau est bas , bien en dessous du barrage d'Honorine destiné à augmenter notablement la réserve d'eau.

 La descente s'effectue par le même chemin avec en point de mire le magnifique Lac Vert si bien nommé avec ses reflets émeraude,  et aux contours curieusement chantournés. 

Nos compagnons sont rejoints peu après  midi pour un pique-nique sur les hauteurs ombragées du lac.

Merci  Richard

Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu
Lac  Vert et le Lac  Bleu

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article