Pic de Campbieil 3173m. – Pic d’Estaragne 3006m.

Publié le 16 Septembre 2018

Au programme ce Dimanche 16 Septembre deux 3000 qu'Alain nous propose de découvrir pour certains ou de reparcourir pour d'autres , le Pic de Cambieil (3173 m) et le Pic d'Estaragne (3006 m) à la lisière Sud du grand Massif du Néouvielle.

La course promet d'être longue aussi le rendez-vous est fixé à 6h à Mour pour un départ du barrage de Cap-de-Long (2171 m) vers 7h 45.

Tout au long de la randonnée on peut apprécier la diversité géologique de la réserve naturelle du Néouvielle qui,  si on s'en réfère à Wikipedia, est située presque entièrement sur un pluton formé de granite calco-alcalin à biotite, mis en place au Carbonifère, il y a 300 millions d'années à l'occasion d'une intrusion magmatique.

On retrouve dès le départ le granite avec ses blocs acérés pas toujours faciles à franchir  puis vers 2700m un verrou glaciaire de calcaire de couleur claire qui tranche avec la teinte très sombre presque noire du Campbieil .

On admire au passage les Pics de Badet 3162 m et le Pic Long 3194 m avec le pauvre reliquat du grand glacier qui durant la phase de glaciation du quaternaire, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années , a formé le paysage actuel.

Le sommet est atteint à 3173m vers 13h , le repas pris en compagnie d'un groupe de Blagnac avec un point de vue extaordinaire sur tous les grands massifs des Pyrénées.

Ensuite descente vers le Nord par une arête faite de dalles pas appréciées par tout le monde , jusqu'au pied du  pic d'Estaragne à 2922m. La deuxième  ascension est avalée par un groupe grisé par l'altitude et les a-pics vertigineux de l'endroit et peut-être aussi par le champagne offert par Alain pour fêter son anniversaire.

Après la photo de rigueur au sommet à 3006m la descente est effectuée par un  sentier pas toujours évident dans les éboulis  qui nous conduit à descendre une barre rocheuse propre à ajouter un peu de piquant à la balade.

Le val d'Estaragne est suivi jusquà la route en laissant le col du même nom, magestueusement découpé, à notre gauche.

Fin de la course à 17h30 puis pot de l'amitié a l'incontournable  Relais du Néouvielle clôturant une magnifique journée comptant un parcours de 10.370 km pour 1177m de dénivelée positive.

Grand merci Alain.

Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.
Pic de Campbieil  3173m. – Pic d’Estaragne  3006m.

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #randonnée en montagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article