La cabane D’Arizes 1740m

Publié le 1 Février 2017

Voici une grande classique du club, le val d’Arizes. Rares sont les années où nous ne pénétrons dans ce vallon. Principalement ce sont des randonnées d’été. Nous sommes allés au pic de Ballonque ou à la Montagnette en passant par le lac d’Arizes. Nous avons gravi le Pic du Midi en empruntant le chemin des muletiers et le col de Sencours, nous l’avons aussi, gravi en passant par la cabane d’Arizes, le col d’Aouet et la crête nord. Cette ascension ne présente aucune difficulté technique. Elle est raide, très belle, elle dénivelle de 700m mais ne possède pas le moindre pas d’escalade. Elle demande seulement une bonne forme physique. Pas le genre de balade que l’on peut faire sans entrainement.

Ces digressions nous éloignent de notre sortie de dimanche. Revenons à nos raquettes. Nous les chaussons dès le départ. Nous avons garé nos voitures sur le bord de la route du col du Tourmalet à l’altitude 1250m. A 10h, nous pénétrons dans le val d’Arizes. Nous sommes accueillis d’emblée par une pente assez raide, elle se radouci ensuite. Nous passons devant les cabanes de Tramazaygues (orthographe vérifiée sur la carte IGN). Nous marchons toujours sur la rive gauche du ruisseau, par moment, le dévers et un peu marqué, ce qui n’est pas du goût de tout le monde, c'est-à-dire des moins doués !! Cependant la petite troupe avance ; nous laissons à gauche le pont de Baquès et le départ du sentier des Muletiers, totalement invisible sous la neige. Un dernier dévers un peu délicat à franchir. Il va sans dire (même si cela va mieux en le disant) que l’été, sans la neige, il y a un sentier qui serpente gentiment en cet endroit. En attendant, Il nous reste 200m à gravir pour arriver à la cabane, nous l’atteignons à midi.

Les premiers arrivés ont déjà sorti tables et bancs, le soleil bien qu’un peu pâle est de la partie.

M’en voudrez-vous beaucoup si je vous parle d’un club où nous fêtons souvent des anniversaires ? C’était encore le cas pour deux de nos camarades qui prenaient le pic à témoin pour marquer une année de plus. Après la dégustation de tous les ingrédients qui marquent un tel évènement, et après avoir remis les tables et bancs bien à leur place dans la cabane, le ciel et le pic en sont témoins, nous rechaussons les raquettes et prenons le chemin du retour.

Vers 15h30 nous déchaussions les raquettes et reprenions les voitures. Direction Bagnères, devinez où.

Une très belle randonnée, Monique, nous t’en remercions chaleureusement.

Simon de l’Abreuvoir

La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m
La cabane D’Arizes 1740m

Rédigé par club ski et montagne de la neste

Publié dans #raquettes à neige

Repost 0
Commenter cet article